"Le plastique c’est fantastique"

– Je peux te faire confiance ? Dans pareille situation (soutien-gorge et string balancés à droite, T-shirt et caleçon à gauche, robe et jeans ramassés au pied du lit, parents absents, cœurs battant à 250), je me demande si qui que ce soit a déjà répondu à cette question autrement que par l’affirmative. À moins, bien sûr, d’avoir envie de se tirer une balle dans le pied : « En fait, non, Leïla, vois-tu, je préfèrerais que tu ne me fasses pas confiance... » Non mais, est-ce qu’on imagine un type de dix-huit ans répondre ça à une fille de seize ans au moment crucial ? – Je peux te faire confiance ? J’ai posé ma question débile à la dernière minute, à cause du flash que j’ai eu à cet instant : le souvenir de mes parents, pas plus tard que la semaine précédente, côte à côte sur le canapé du salon, muets, le regard rasant la moquette. Ma mère triturait une boîte de préservatifs tandis que mon père pétrissait une brochure sur la contraception. Bonjour l’ambiance. (......)

Pour les ados
"L’Odyssée du Treize" parue dans le recueil "Le peuple des lumières" >