Pour les ados

> La confiance règne !

Editions Mijade, Namur, octobre 2016

Leïla mord la vie à pleines dents, adore la piscine et les lasagnes, tombe amoureuse comme elle respire, est abonnée à Psycho Magazine, croit mourir de douleur le lundi et s’étouffe de rire le mardi. Vivant chaque seconde avec l’intensité de ses 16 ans, à la vie à la mort et ayant tout oublié le quart d’heure suivant, Leïla ne cesse de se relancer dans le tourbillon de l’existence, et tant pis si ça laisse parfois des bleus...

> "L’Odyssée du Treize" parue dans le recueil "Le peuple des lumières"

Ouvrage collectif, Ker éditions, août 2015

Je connais des gens qui croient que d’autres gens quittent sans souffrance leur famille, leur ville, leur village, leur pays, comme on s’en va faire du tourisme. Je connais des gens qui croient que d’autres gens traversent sans eau ni nourriture ni argent des déserts, des détroits, des continents, des cols de montagne et des mers, pour le plaisir de venir voler en Europe des emplois rémunérés au salaire minimum, des allocations familiales, des primes de précarité et toutes sortes de choses inventées pour les pauvres chez les riches, et que l’on voudrait nous faire prendre pour des luxes. Je connais des gens qui croient que tendre la main à quelqu’un, c’est risquer de se faire mordre. Je connais des gens qui jugent toujours trop basses les haies de thuyas délimitant leurs jardins, les murs d’enceinte de leurs maisons. Je connais des gens... À vrai dire, non, ces gens-là, je ne les connais pas. (.......)

> Recto verso

Editions Thierry Magnier / Mars 2012

Lui, Tarik, immigré sans papiers, planqué dans un container abandonné sur un port. Elle, Rose, givrée, perdue avec sa révolte au poing. Récit de Tarik, récit de Rose, deux jeunes adultes qui n’auraient pas dû se rencontrer. Pourtant, leur détresse va les unir...

Pour les enfants

> Histoire de voyager

Editions Kilowatt, novembre 2016

Documentaire narratif, illustré par Barroux, à partir de 6 ans. Où l’on apprend, où l’on rappelle, que nos différences sont nos richesses ! On y parle d’hommes préhistoriques et de Phéniciens, de Méditerranée et de Sahara, de routes de la soie, de caravelles et de GPS, de Nicolas Bouvier, on y parle du temps où la terre était plate, du jour où le premier rhinocéros a posé la patte en Europe, mais aussi de Conquistadors et d’esclavage, on y parle d’influences, d’aquarelle, d’imprimerie, on y parle de gens du voyage, de frontières, de visas, de cartes postales et de voyages sur la lune, on y parle de ce qui diffère et de ce qui se rejoint, de ce qui nous rassemble et devrait nous unir, on n’édulcore pas, on a fait des choix, ce fut un passionnant et casse tête (chinois)...

> Des fourmis dans les jambes, petite biographie de Nicolas Bouvier

Éditions La joie de Lire (Genève), illustrations de Géraldine Alibeu http://minisites-charte.fr/sites/ge...

Tout petit déjà, lorsqu’on lui demandait ce qu’il souhaitait faire plus tard, Nicolas Bouvier répondait « voyager ». Il voulait voir plus loin que le bout de son jardin. A 23 ans, enfin, il part avec son grand ami Thierry Vernet à bord d’une minuscule Fiat Topolino pour parcourir le monde. Un voyage initiatique qui forgera l’oeuvre à venir de l’écrivain. Petite biographie pour enfants à partir de 6 ans (et pour les grands, et pour les grands)

> La maîtresse qui avait peur des enfants

Editions Oskar, avril 2014

Dans la cité des hérissons, les enfants de la classe de Nour et Zina ont un sérieux problème sur les bras : que faire avec madame Flappi, la nouvelle maîtresse, qui a peur des enfants ?!

> Dur dur d’être une star

Editions Thierry Magnier, mars 2014

Mathis , 10 ans, rêve de devenir une star de la chanson, fantasme la vie rêvée de Justin Bieber, est amoureux de Joy Cooker... Simone Toupet, sa voisine, fantasque grand-mère de substitution, le soutient dans son entreprise contre vents et marées. Autant dire que tout peut arriver !

> Depuis qu’on a déménagé

Editions Oskar, septembre 2013

La mort, ça fait partie de l’existence, et parfois même quand on est petit... N’empêche, pour ceux qui restent, la vie continue, surtout quand on a 10 ans ! Alors, même si la petite Sandra n’est plus là, sa grande soeur, elle, a bien l’intention de redonner des couleurs aux jours, de rendre le sourire à ses parents, et de peindre des arcs-en-ciel sur les murs de sa chambre...

> Brunhilde d’en face

Editions Thierry Magnier / Mars 2012

Brunhilde, la petite dernière, est une enfant précoce, très douée à l’école. Quand une deuxième Brunhilde s’installe dans la maison d’en face, elle aussi quatrième de la famille, les deux voisines deviennent amies. Mais si elles portent le même prénom et qu’elles ont environ 350 points communs l’une avec l’autre, les deux filles n’en sont pas moins très différentes...

> Tao et Léo

Editions Rue du Monde, Mai 2011 (Prix Opalivres des écoliers de Montreuil sur Mer, 2012 : http://www.amis-hom-arts.com/articl... - Prix Renaudot des Benjamins de la ville de Loudun, 2012 : http://www.lanouvellerepublique.fr/...)

Tao et Léo sont deux copains inséparables d’une école de Belleville, à Paris. C’est le nouvel an chinois, on célèbre l’année du Lapin avec mille couleurs, force pétards et dans les fracas de cymbales. Tao, d’origine chinoise, connaît ça par cœur et initie son ami Léo. Mais la fête tourne court, car les parents de Tao, sans papiers, sont embarqués par la police. Tao frémit et pense que tout est à cause de lui : il vient de voler le petit lapin de la classe...

> Nassim et Nassima

Editions Rue du Monde, Août 2009 (2011 : Prix des lecteurs festival du livre jeunesse de Saint-Orens Midi Pyrénées ; Prix des lecteurs festival du livre jeunesse Rillieux la Pape ; Prix littéraire jeunesse de Lire en Braconne ; Prix de bronze des grignoteurs Ruralivres - Prix des lecteurs de la reine Jeanne - Avignon)

Plutôt que de grands discours sur les droits de l’enfant, l’accès à l’éducation et le statut des femmes dans certains pays, voici un roman. L’histoire de Nassim et Nassima évoque en effet avec réalisme la vie des enfants de Kaboul. Ce petit roman ouvre une fenêtre sur leur vie quotidienne, faite de corvées diverses et de longues marches pour subvenir aux besoins de la famille. Nassim et Nassima, amis inséparables, se retrouvent confrontés à une triste réalité : dans leur pays, l’école est réservée à certains enfants seulement, et l’instruction, loin d’être une évidence, effraie encore beaucoup d’adultes. Les choses empirent quand les deux enfants, séparés, découvrent que les filles ont, encore moins que les garçons, la possibilité d’accéder au savoir.